Semaine qui démarre...Encore une de moins avant les vacances. J'en rêve des vacances, il va vraiment falloir que j'en profite à donf (comme dirait mes enfants) car l'année prochaine, même si la fête du slip à eu lieu récemment, moi je vous le dit : l'année prochaine pour mes vacances cela risque d'être tendu comme une ficelle de string 38 sur un postérieur 40 !

Reprenant à travailler en septembre, après mon congé parental...vous vous doutez bien que cela va être :

PAF les vacances dans le nez !

Changeant de cap professionnel...Je repartirai à zéro à l'aube de mes 40 ans. C'est-y pas beau de se payer une telle jeunesse ! Enfin, je me pavane en vous disant cela...Et pourtant, à l'heure où je vous écrit cela...J'ai un 10 heures seulement d'assurer en CESU mais, je vais y arriver, il n'y a pas de raison que cela ne fonctionne pas. J'en suis réduite à envoyer mon fils de 14 ans, le plus possible à proxi (magasin de proximité) pour qu'il me rencarde si il y a des numéros de téléphone de mon annonce de recherche heure en CESU en moins. Oui je sais, je frôle limite le pathétique.

Vous pouvez en rire...même moi je m'en permet de sourire ! Cela me tracasse un peu quand même cette histoire car, c'est chaud time cette storia, de se faire un planning hebdo de minimum 20 heures. Bon là, ce soir, en envoyant mon fils à proxi acheter du pain, il m'a dit que deux des numéros avaient été pris et que "M" (la propriétaire du proxi) lui a dit que ces deux personnes devraient téléphoner très prochainement.

Je vous le dit ! Vivement les prochains "dring-dring" !

 

home

 

Sinon, inovation pour la minimoys (18 mois) au lieu de lui acheter des petits pots de légumes pour le soir, je suis passée au brique de soupe de légumes. Beaucoup plus économique d'une part et beaucoup plus de variante.

L'idée est bonne, sauf qu'il va faloir que mon malo/boy pour moi et son malo/padre pour elle, revoit à la baisse la quantité à lui filer. Pauvre d'elle, ne trouvant pas les mots pour lui exprimer genre :

- Hey papa ! Là il est grand temps que tu stoppes un peu de me filer des cuillères de yaourt (elle était rendue à deux complets ! povresita !) car j'en ai ras le bide je te promet que déjà le bol de soupe de tout de suite m'a franchement remplit grave.

La pauvre...Mon malo/boy a fini par comprendre quand elle lui a gerbé le trop plein.

Vous le croyez ?!

On ne peut pas dire que la minimoys peut se plaindre de ne pas avoir assez à bouffer ! J'en ris intérieurement mais, sur le coup cela m'a pas fait franchement rire du tout car, osons le dire :  la pauvre !

Et mon mari qui disait pendant que je tentais de déshabiller la minimoys, sans trop lui foutre du vomi partout (enfin plus qu'elle en avait déjà dans les cheveux) en lui disant :

- Alors mémère tu es malade ? Tu as mal où ma bichette ?

- Non, je crois qu'elle a dut avoir le trop plein. Elle a dégueulé parce qu'elle a trop bouffer finalement je crois que je suis pas dans le faux ? j'ai peut-être sur-dosé sa quantité de bouffe.

Je n'ai rien rajouter de plus croyez-moi sur parole, hein ?...Tout est dit non ?

En attendant, après sa douche express...on se rassure elle joue pénarde avec sa soeur, n'a point re-dégueulée...tout va pour le mieux !

On se rassure ! Surtout comme on peut...pas vrai ?